LES PIERRES JETEES  
 

A genou sur un champ de coton
Sous un soleil de plomb
Elle suit sa vie au rythme de la moisson
Sans trop se poser de question
Une autre file du mauvais coton
Dans sa Zup nord de Toulon
Elle essuie sa vie à coup de torchon
Pour elle se pose des questions

Je cherche les mots l'émotion
Et tourne en rond
Il y a quelqu'un qui connaît la chanson
Admettons
Je cherche dans l’eau, l'horizon
La réponse à toutes ces questions
Les pierres jetées dans l’eau ne font que des ronds
Admettons

Sur la moquette Philibert est si mignon,
Le petit de madame GRANOM
E élevé dans du rose coton
Sans trop se poser de question.
Assis par terre il tend une inscription
Et se fou du quand dira-t-on
Sans boulot sans famille et puis de toute façon
Il mendie à tord ou à raison

Dans son fauteuil de PDG de renom
Il gère seul toutes ses actions
Sous son bureau il baisse son pantalon
Et ne se pose plus de question
Devant sa machine à visser les boulons
Avec le patron il fait le dos rond
Il gagne son pain à la sueur de son front
Pour lui se pose la question