PARFUM  
 

Odeur imprégnée dans ce corps désiré
Souvenir du passé inoublié
Mélange d'automne et de lettres envolées
Saison où l'on gomme les arômes d'été
Un ruban d'odeur tourbillonne à son heure
Et exhale tous tes désirs
Cette rencontre éphémère dans le coin d'une rue
Coup d'éclair le temps ne court plus
Tellement je suis bien
Tellement on est bien
Tellement tellement bien

Tomber amoureux d'un parfum d'une fleur
Rester silencieux et dans la douleur
Comprendre enfin sans ouvrir la bouche
Le parfum est une souffrance douce
Frivolité légère une odeur passagère
Ouvre souvent tous les désirs
Cette envie de partir et laisser tout derrière
Dans tes yeux je te vois venir
Tellement je suis bien
Tellement on est bien
Tellement tellement bien

Dans le creux de ma main une infime goutte
Pour embaumer tous mes désirs
Et toute cette odeur qui entoure ta bouche
Je la fais mienne avant de partir

Odeur imprégnée dans nos corps agités
Vague à l'âme dans la tête le cœur en fête
Orage de passion d'amour à l'horizon
Fais nous rêver fais nous tourner
Cette chaleur qui enivre, cette odeur si subtile
N'existe que  pour le plaisir
Diversité d'essences au bonheur du jour
Se mélange et se savoure
Tellement je suis bien
Tellement on est bien
Tellement tellement bien

 
     
     
  Basse: Adrien De Smidt  
  Guitares: Lucas Sanchez / Cendrio