NAINS DE JARDIN  
 

Il y a longtemps en Armonie
Vivait des hommes tout petits
En terre cuite, barbe blanche
Capuche rouge éclatante
Bouffis dodus et chatouilleux
Repus de cueillette et de jeux
Chacun vivant de ses envies
Tel est la loi des tout petits

Friands de tout ce qui l'entoure
Le nain de jardin jour après jour
Mordait la vie en plein dedans
Comme le faisait ses parents
Blonde brune ou châtain
Elles dansaient nues sur les chemins
Heureuses d'être en Armonie
Prince et rois sont tous gentils

Monde magique de lutins
De fées d'orques et de nains
La richesse est dans la foule
Elle se moule et se démoule
Tout être a le cœur sur la main
Les frontières ne servent à rien
Les rumeurs sont faites pour entendre
Les chants des elfes soupirantes

Tout à coté en Idiotie
Vivent les hommes d'aujourd'hui
Trahissant les lois de la terre
Violant désir de tout se faire
Espiègle fier et prétentieux
Jaloux de ne pas être heureux
Aigris de la vie car ici
Prince et rois sont tous pourris

S'il en reste encore aujourd'hui
Occupant les jardins fleuris
Les nains se moquent
Des grands bonhommes
Tout être humain que nous sommes