ETRE LA  
 

J'aurais aimé être là
Assis tout contre toi
J'aurai aimé être là
Ne pense pas qu'à toi
Du temps ne t'en va pas
Ne t’oublie pas
Ton sourire ton regard
A franchit le pas
Comme tous ceux qui ont voulu en finir
Avant que leurs heures n'arrivent
Comme tous ceux qui n'ont pu supporter
La seconde de trop

Je te hais, enfin je crois
De n'être qu'un simple fait d'hivers
Je te hais de ne pas croire
Aux colonnes de lumières
Qui brillent de milles feux
Juste là haut
Pour y voir un petit peu
La gravité des maux
Comme tous ceux qui ont voulu défier
Les Saintes Lois de la pesanteur
Comme obligé de nous laisser
Ce gros poids sur le cœur

Où sont les poèmes, qui disent que tout va bien
On se dit qu'on s'aime, mais c'est du chagrin
A portée de main
Où sont les poèmes qui disent que tout va bien
Ce vide qui t’entraîne mais c'est du chagrin
A partir de demain

J'aurais aimé être là
Assis tout contre toi
J'aurai aimé être là
Je m'en veux tu vois
La douleur que tu libères
Je n’imaginais pas
Ton reflet dans la rivière
Qui s'y mouillera
Comme tous ceux qui ont voulu en finir
Avant que leurs heures n'arrivent
Comme tous ceux qui partent si malheureux
Sans dire adieu

A Muriel