LE VOYAGE EN MER  
 

Ils sont partis en voyage tout simplement
Sans se poser de question ils vont de l’avant
Sur la mer immobile leur barque file
Si calme et si sereine
Et sur cette mer d’huile ils entendent au loin
Le cri des baleines

Ils sont partis en voyage tout triomphant
A la recherche de l’île sauvage du prince charmant
Dans ses rêves les plus fous elle vacille
Et tombe toute crue dans ses bras
Et dans son rêve infantile elle entend au loin
Le son de sa voix

Mais la seule île qu’ils aient trouvé
Durant la longue traversée
C’est celle d’un arbre géant planté
Et perché
Sur un bout de rocher

Ils sont partis en voyage tout innocent
Sans se poser de question et finalement
Ecouter son instinct et suivre son étoile
Sans remettre à demain
Dans la nuit boréale elle entend au loin
Siffler les dauphins

Mais la seule île qu’on ait trouve
Durant la longue traversée
C’est celle d’un arbre géant planté
Et perché
Sur un bout de rocher